La boite à outils du ferrovipathe : décor

Publié le par Dominique

Le gros oeuvre, c'est fait...L'alimentation des voies, on en parle plus...Voyons à présent le minimum nécessaire à avoir afin d'attaquer le décor...

La base tout d'abord...

La boite à outils du ferrovipathe : décor

- La ballasteuse qui va bien, pour l'usine à gaz à ballastage...!!! Outil indispensable et pas très compliqué à réaliser, hormis la partie brasage, et simplifiant grandement la vie d'un ferrovipathe...Se reporter aux articles " Ballasteuse "

La boite à outils du ferrovipathe : décor

- Du liège en 4 mm. à poser entre le plan de roulement et la voie afin de faire baisser les décibels concernant le bruit de casserole que font certains de nos trains (se reporter à l'article " Pose de la voie ") du polystyrène extrudé pour la base du relief (qui produit un peu moins de fines particules à la découpe) et de la colle à bois à prise progressive (pour permettre de se rattraper)

La boite à outils du ferrovipathe : décor

- Cutters ou scalpels notamment pour couper le liège...Concernant cette activité, se reporter à l'article " Outil de découpe du liège à 45° "

- De la terre du jardin car, pour imiter la terre, quoi de mieux que de la terre véritable...Source inépuisable, choix infini des couleurs, y compris en mélangeant plusieurs terres entre elles et gratuité totale...!!!

Petit proverbe : la taupinière est l'amie du modéliste ferroviaire car le tamis n'est plus à faire...

La boite à outils du ferrovipathe : décor

De gauche à droite :

* Terre de jardin des Alpes

* Terre du Lioran

* Terre argileuse de Lus-la-Croix-Haute

* Sable de plage du Var

- Peinture : les peintures vendues en modélisme sont certes d'excellente qualité car spécifiques pour cette utilisation mais malheureusement très chères ( 130,00 euros le litre pour le pot de 14 ml HUMBROL, même largement dilué, ça fait mal...!!! ) Donc ne pas hésiter à faire les magasins d'art graphique voir les grandes surfaces du bricolage pour se procurer de la peinture conditionnée par 500 ou 1000 ml pour un prix de 13,00 euros le litre...

La boite à outils du ferrovipathe : décor

- Pinceaux : de toute taille, des ronds, des plats, des souples, des durs, à prendre de préférence de marque d'excellente qualité...Mais à nettoyer scrupuleusement après chaque utilisation et non pas à laisser au fond du pot de peinture, voir à laisser sécher dans un coin...!!! Des bons pinceaux pour effectuer du bon travail coûtent chers mais très bien entretenus, se conservent très longtemps...

Je conseille vivement une nouvelle fois le site de Daniel et notamment un article très complet sur la peinture en modélisme ( voir le lien ci-dessous )

A noter le pinceau cosmétique très pratique pour la patine...

La boite à outils du ferrovipathe : décor

- Outillage pour le plâtre : gamate, spatules de différentes tailles, plâtre conditionné par 20 ou 25 kgs car plus intéressant au prix du kilo

La boite à outils du ferrovipathe : décor

- Diluants, solvants, nettoyants : essence F, white spirit, alcool à brûler, acétone, diluant synthétique, eau déminéralisée...Indispensables lors de tous travaux de peinture...Eviter de faire port'na"ouak avec ces produits, la patine est un art subtil, et pour maîtriser la subtilité, il est indispensable de maîtriser les supports, les produits et les outils...Je ne prétends pas être un dieu de la patine mais je me documente toujours avant de faire quoique se soit, ces produits n'étant pas des produits anodins...Là encore, se reporter au lien un peu au-dessus...

La boite à outils du ferrovipathe : décor

- Outillage divers : passoire ou distributeurs de fines herbes pour étaler la terre à décor, sans oublier une planche trouée, méga pratique afin de faire sécher la végétation naturelle que l'on vient de peindre...

La boite à outils du ferrovipathe : décor
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article